Extérieur Isolation / Bardage / Crépi

Extérieur Isolation / Bardage / Crépi

Extérieur Isolation / Bardage / Crépi

Isolation des murs par l'extérieur

Les murs extérieurs ont été isolés avec des panneaux de fibre de bois de 6 cm d’épaisseur, comme ces panneaux sont pare-pluie le bardage pourra se fixer directement dessus.

La couche blanche que vous apercevez sur certaines façades est une première couche de crépi mise en usine, cela permettra de postposer le poste de l’enduit extérieur

Bardage

Nous avons opté pour du sapin, non traité.

L’idée est de le laisser se patiner, après on passera un produit anti-grisonnant et enfin une lasure. Bien sûr, ces produits seront le plus écologique possible.

Des traverses de 4 cm de hauteur sont mises verticalement sur chaque poutre de l’ossature. Pour accentuer la circulation de l’air, ces lignes seront interrompues de temps en temps et inégalement.

Dans le bas un profil anti-rongeur sera mis et pour le haut, une aération a été prévue et pour éviter les squatteurs un filet en maille fine a été placé.

La fixation se fait à l’aide d’une cloueuse, honnêtement, on a testé celle à gaz, car prêté par une connaissance, quelle perte de temps et d’argent, et hop un peu plus lourd, mais le modèle électrique a fait le job.

La technique du parquet, vous a permis de réduire au maximum notre facteur perte. Avec l’excédent des lames nous avons fait nos volets et une grande partie de l’habillage de la terrasse, uniquement pour avoir accepté de ne pas avoir les jointures alignées !   

 

.

Le crépi extérieur

Le bâtiment a été isolé par l’extérieur avec des panneaux de fibre de bois avec une couche de crépi appliquée en usine. Ce choix ayant été dicté par la raison, car nous n’avions pas encore trouvé notre applicateur et le critère météo en extérieur est difficilement panifiable. Le coût est légèrement supérieur au panneau de fibre de bois non enduit, mais cela permettait d’intercaler cette étape à notre guise.

Un profil anti-rongeur a été fixe dans le bas du bâtiment sur tout le périmètre.

Nous avons pris un crépi à base de chaux, bien sur la solution est plus onéreuse mais est bien plus écologique.

Application d’une première couche, puis insertion du treillis et marouflage.

Mise en place dans les coins des cornières avec treillis et en faire de même pour le retour des ouvertures des baies. Application de la deuxième passe.

La couche de finition est en silicate teinté en usine. Application d’un accrochant et laissé bien sécher.

Le silicate étant prêt à l’emploi, il ne se dilue pas à l’eau donc l’application est plus délicate et nécessite un geste professionnel. Notre premier mur a dû être le ré-enduit, heureusement nos avons commencé par un petit ! 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.